31/07/2009

Carnet de voyage: Et pourquoi pas des knoedels tant qu'on y est?

La Toscane est une région pleine de bons produits, vins, charcuteries, gibier, patisseries et glaces, des lors, à chaque lecture d'un menu de restaurant ou d'une pizzeria, un choc vous explose la rétine à la vue du mot Würstel.

Rigatoni aux würstel, pizza würstel et frites, panino würstel e mozzarella, bruschetta salame e würstel etc. sont des plats qu'on trouve partout...unbelievable me direz-vous? Et bien, c'est curieux, mais c'est comme ça. Comme me l'a si gentillement expliqué mon mentor cdp, la saucisse viennoise a été assimilée par la cuisine italiennne comme un aliment à part entière. Dans un étal d'épicerie, elle a donc sa place, justeà côté de la mortadelle, de la finocchiona et du jambon San Daniele.

Mais pourquoi? On n'arrête pas de vous casser les oreilles au cours de cuisine en vous disant que la cuisine italienne n'existe pas mais qu'il y en a des centaines. Pour la würstel, sa propagation en Italie vient du fait que dans le Süd-Tyrol et en Altoadige, c'est un plat régional, avec une production propre et doucement, grace à la publicité sur Italia1 et retequattro, toute l'Italie en consomme.

A quand l'AOP et la classification au patrimoine mondial de l'Unesco?

 

http://www.lowengrube.it/cibi/big/1228314750-pizza-wurstel.jpghttp://www.mcee.info/blogs/libero/od/amadori.jpg

 

11:45 Écrit par Sergio dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : wurstel, wurstel, sergio, mmmmh |  Facebook |

29/07/2009

Carnet de voyage: Laterina medievale

Commençons par le commencement, comme on dit. Je suis pour l'instant dans ma maison en Toscane et j'utilise ce magnifique outil sous-exploité qu'est mon blog, pour vous faire partager mes aventures culinaires.

Hier soir le village était en fête, les rues étaient illuminées au flambeau, les habitants avaient revêtu leurs habits médiévaux et une foule immense avait fait le déplacement.

Dans tout Laterina, des spectacles itinérants et des reconstitutions historiques nous faisaient revenir cinq cents ans en arrière. Aux quatre coins du village, des tavernes offraient, en échange de quelques florins, de bons plats médiévaux bien de chez nous.

Au menu, assiette médiévale et grillade mixte, le tout arrosé d'un bon vin du pays, le Mongibello. J'ai donc mangé, de la porchetta grillée, de la pancetta, du jambon toscan, des saucisses grillées, du bon lard bien gras et bien croustillant, une salade de farro, des oignons au vinaigre (presque aussi bons que ceux de Fred) et du cottechino...un vrai régal!!!!

Pour un premier soir, c'était plutôt pas mal, il y a pire que de manger de bonnes choses dans la rue au son des chants et des tambours.

Pour plus d'info et d'images:www.laterinamedievale.it

porchetta

vino

 


 

 

14/07/2009

Ce week-end, c'est la passata!

Une fois par an, dans mon petit village en Italie, toute la famille se réunissait pour fabriquer la passata pour l'hiver. C'est donc avec un plaisir énorme, que je vais revivre cette aventure avec vous ce week-end.

La cueillette: 100 kilos de tomates San Marsano à aller cueillir dans le potager. Pour nous, ce week-end, ce sera plus facile, les caisses seront déja prêtes.

Le broyage-pelage: Utiliser mon meilleur ami le robot Oscar-JAzz-max et  transformer les tomates en purée.

La cuisson: Faire cuire la purée de tomate, afin d'obtenir une passata bien dense. Saler, poivrer.

Le nettoyage des bocaux: Laver les bocaux au savon et bien les faire sécher sans les essuyer (Eviter les pluches). Immerger les bocaux, ainsi que les élastiques dans l'eau bouillante pendant une dizaine de minutes.

Le Remplissage: Remplir les bocaux avec la passata et bien nettoyer le haut du bocal. Enfiler l'élastique sur le bocal et fermer. Tirer sur la partie visible de l'élastique afin de bien sceller le bocal.

La stérilisation: Déposer les bocaux fermés dans l'eau froide et porter le tout à ébullition pendant une vingtaine de minutes. Cette opération permet de chasser l'air au dessus des tomates et assure une conservation sans utilisation de conservateurs.

Et voila, c'est prêt!!!

 

Rendez-vous samedi 10h pour se mettre de la tomate jusque dans les cheveux! En plus, c'est gratuit, on ne paie que ses tomates et ses bocaux!

 

Passata 200px